période de bilan dans un cabinet
La période de bilan dans un cabinet : cela veut dire quoi ?
15/02/2018
LES ECHANGES DE BIENS A L’INTERIEUR DE L’UE
01/10/2018
Show all

Prendre du plaisir à travailler dans un cabinet d’expertise comptable, est-ce possible ?

confiance

L’image du comptable n’est pas fun et n’attire pas les jeunes. La caricature du comptable, relayée régulièrement par les médias, montre une personne austère, non communicante, trop sérieuse et n’étant qu’un simple gratte papier.

C’est le moindre que nous pouvons dire, l’image du comptable n’est pas flatteuse. Il est difficile de remettre en cause une image admise par le plus grand nombre. Les collaborateurs dans nos cabinets d’expertise comptable n’échappent pas aux idées préconçues.

Toutefois, il n’y a pas de fumée sans feu. Pendant longtemps, les experts-comptables, comme d’autres professions, ont abusé du temps des collaborateurs et les conditions de travail mises en place ont participé au déficit d’image. Les collaborateurs travaillaient pendant de nombreuses heures, tard le soir, des week-ends pendant la période fiscale… La pression des échéances était importante et justifiait ce volume d’heures de travail important. Bien souvent une prime de « bilan » venait indemniser notre labeur. Les clients, même s’ils nous ont toujours respectés, ne considéraient pas notre fonction comme une plus-value pour leur entreprise, mais comme un mal nécessaire.
Mais les temps changent et les gens avec…
La mauvaise image pour la matière comptable en général et pour notre profession en particulier, ce traduit par une pénurie de profils utiles au cabinet et à ses clients. Le laissé faire des anciens experts comptables qui n’ont pas su prendre en compte l’évolution des mentalités, a pour conséquence de ne pas attirer de nouvelle (et ancienne !) recrue dans nos cabinets. Pourtant, nos clients ont plus que jamais besoin de nous. Les textes de loi évoluent quotidiennement, leurs interprétations sont multiples, les chiffres sont utiles au pilotage de l’entreprise. Leurs demandes dépassent le simple enregistrement comptable. Très curieusement d’ailleurs, les clients nous interrogent de plus en plus sur des matières qui ne sont pas comptables. Citons la mise en place de la RGPD, le prélèvement à la source….
Pour résumer, nous avons d’un côté les clients qui demandent plus de prestations et de l’autre la pénurie de collaborateurs indispensables pour faire le travail demandé. Quel dirigeant qui se trouverait devant cette équation ne réagirait pas ? Cette richesse dans la matière qui devient multiple et qui fait appel à des connaissances élargies (comptabilité, fiscalité, sociale, juridique, gestion, humaine pour le relationnel…) augmente l’intérêt intellectuel pour chacun d’entre nous. Les comptables actuels en entreprise et les jeunes arrivants sur le marché de l’emploi doivent savoir que notre métier au sein des cabinets vit une mutation passionnante. Les nouvelles technologies bouleversent les méthodes et organisations dans les cabinets. L’intelligence artificielle fait son entrée. Des automatisations très avancées nous transforment en intégrateurs de données.
La réponse aux multiples besoins du client devient primordiale. Accompagner son développement est un enjeu majeur pour notre survie et intéressant pour celui qui veut s’y investir. Sauf à aimer sa zone de confort et ne pas vouloir se remettre régulièrement en question, nous avons ainsi un réel intérêt à travailler en cabinet d’expertise comptable. On voit bien que la diversité des travaux est motivante pour chacun qui veut apprendre et travailler différemment.
Notre offre motivante sur les travaux à réaliser ne doit pas faire oublier que nous sommes une entreprise. A ce titre, nous devons attirer les meilleurs talents et les conserver dans la durée. L’expert-comptable doit se transformer en manager qui va inspirer ses équipes. On évoque souvent le style de management des start-up qui donnent envie. Au sein des cabinets, nous devons également nous inspirer de ces pratiques pour faire diminuer le stress au travail et renforcer le sentiment d’appartenance à l’équipe. La confiance de l’expert-comptable sur son équipe doit être forte.
Les projets au sein du cabinet doivent être fédérateurs et nous positionner comme une entreprise comme une autre. Notre service est ce que nous vendons. Maintenant, le cabinet est une entreprise avec des fonctions pour lesquelles les collaborateurs apprécient de participer. Pennons l’exemple de la fonction commerciale. La réflexion par un petit groupe permet de créer des missions qui répondent aux besoins de nos clients. La motivation est financière aussi. Lorsque les résultats sont au rendez-vous, nous devons récompenser leur effort et leur implication. Les conditions de travail comme un environnement moderne, des outils informatiques à la pointe, une salle de pose augmentent le sentiment de bien-être au travail.
Enfin, des moments de détentes ensemble, durant lesquelles des valeurs fortes sont partagées, rassurent les collaborateurs sur leur vision à long terme. La considération est maintenant présente et valorisée dans nos cabinets.
L’implication des collaborateurs dans la gestion du cabinet est une pratique moderne des cabinets actuels. Nous sommes capables de rivaliser avec les entreprises pour lesquelles le comptable sera souvent mono tâche et à l’écart des autres fonctions de l’entreprise. Nous avons plus à vous offrir, car le cabinet est un lieu de vie, d’entraide, d’esprit d’équipe avec des entreprises clientes qui ont une grande diversité d’activité et de taille.
L’expert-comptable doit en dehors du cabinet et auprès de ses clients, valoriser son équipe. Mettre en avant ses grandes compétences, son intégrité dans leur relation, et sa volonté d’avoir un service client irréprochable. Le client doit, quand à lui, être amené à reconnaître le travail effectué dans son intérêt par le collaborateur et accepter que cette qualité de service à son pendant financier. Ainsi, chacun de nous travaillera dans un état d’esprit volontaire pour le bien-être de tous (client – collaborateur-cabinet).
Nous espérons à travers cet article convaincre de l’intérêt de travailler dans le cabinet d’expertise comptable. Nous espérons faire avancer la manière de manager les cabinets par les experts comptables dans l’intérêt de tous.
Yannic ALLOUCHE
Associé fondateur de Novalliance Expertise Comptable