Emprunt ou crédit-bail ?
10/12/2018
Qu’est-ce-qu’une immobilisation ?
07/01/2019
Show all

Les 5 étapes pour réussir votre 1er recrutement dans le métier de la restauration rapide

Vous créez votre entreprise de restauration rapide. Vous pouvez devenir franchisé ou non. Cela n’a pas vraiment d’importance sauf en ce qui concerne l’attractivité pour vos futurs salariés. Certaines franchises n’ont pas une bonne réputation et le personnel ne se bouscule pas pour venir. Le style de management est bien souvent « enseigné » par le franchiseur lors de sa formation. Il pourra influencer vos méthodes pour attirer des talents.

Vos premiers recrutements sont très importants. Vos salariés sont les représentants de votre entreprise, de votre marque et de l’image que vous souhaitez véhiculer. La première impression que donnera votre personnel à l’ouverture de votre restaurant conditionnera vos avis sur les sites spécialisés comme Tripadvisor (plus de 150 millions d’avis publiés).

Pour vous aider à réussir vos recrutements, nous avons défini 5 étapes qui vous seront utiles.

1ère étape : votre besoin



Votre projet est lancé parce que votre étude de marché et votre business plan ont montré une réelle opportunité. Vous avez identifié votre besoin en personnel. Vous devez maintenant faire du sourcing afin de rencontrer les profils adaptés à votre demande. Trouver la bonne personne devient votre obsession.

Vous pouvez utiliser les sites spécialisés comme Indeed, Pôle emploi, Le bon coin…ou recourir aux réseaux sociaux, comme Linkedin. Vous avez accès aux antennes de Pôle emploi qui selon le volume de personnel nécessaire à la possibilité de vous accompagner. Les profils dans la restauration rapide peuvent également être rencontrés à travers les missions locales des mairies, les départements et la région. Ils accompagnent des demandeurs d’emploi qui peuvent se réinsérer dans des entreprises où l’absence de qualification n’est pas un frein. Des entreprises comme Mc Donald ont ainsi permis à des personnes sans qualification d’obtenir des grades de manager grâce à leur investissement et qualité personnels. La dernière campagne publicitaire de Mc Donald met en avant les valeurs que cette marque veut communiquer auprès de ses futures recrues (formation, esprit d’équipe…). Un environnement où il fait bon de travailler. Cette publicité ne semble pas viser en premier lieu les consommateurs finaux, mais bien les collaborateurs qu’ils cherchent à recruter.

Autre source possible, les associations d’accompagnement pour les handicapés qui ont des profils tout à fait adaptés pour travailler dans la restauration rapide. Vous offrez l’occasion à votre entreprise de s’inscrire dans un projet d’insertion qui pourra être dans un rapport gagnant/gagnant.

2ème étape : Séduire les candidats



Vous rencontrez les candidats suite à vos nombreuses démarches pour récupérer des curriculum vitae. L’étape suivante consiste à attirer les profils que vous souhaitez garder. Vous mettrez vos atouts en avant pour valoriser votre entreprise. Les tâches à effectuer peuvent vous sembler basiques. Néanmoins, votre objectif est de faire bonne impression pour recruter les meilleurs profils. Les talents sont rares. À vous de les convaincre de faire partie de votre aventure.

Selon le nombre de recrutements que vous devez faire (un KFC que nous suivons a dû embaucher 55 personnes en très peu de temps pour son ouverture !), vous industrialiserez le processus de recrutement. Vous pouvez faire des slides qui valorisent votre projet, qui décrivent vos attentes et qui mettent en avant les avantages pour la recrue, de venir travailler avec vous. Lui donner l’envie de faire partie de votre équipe dès maintenant. C’est un art à maitriser.

3ème étape : Votre suivi administratif



Vous avez choisi vos salariés. L’administratif servira à matérialiser votre relation contractuelle. Le choix du contrat qui va s’appliquer est à définir. Pour mémoire, la norme est le contrat à durée indéterminée. Cependant, vous pouvez recourir à des contrats saisonniers si vous avez une saisonnalité dans votre activité. Seuls les extras ne sont pas permis par la convention collective de la restauration rapide. Néanmoins, vous pouvez sous conditions utiliser des contrats à durée déterminée. Si vous souhaitez tester les qualités professionnelles de votre salarié, la période d’essai est à prévoir dans le contrat de travail. Sa durée maximale est de deux mois.

Pour sécuriser votre gestion du personnel, vous devez avoir une bonne connaissance des particularités de la convention collective de la restauration rapide. Citons en exemple les indemnités repas obligatoires et la prime annuelle conventionnelle (pouvant aller jusqu’à 150 euros par an en fonction du temps de présence et après une année d’ancienneté).

L’autre élément important du contrat qui aura un impact sur votre gestion du personnel sera la durée de vos contrats. Le minimum légal sauf dérogation (étudiant qui en fait la demande… ) est de 24 heures par semaine. Pour un temps partiel, les heures complémentaires peuvent être réalisées dans la limite d’un tiers (soit 8 heures dans le cas de 24 heures par semaine). La durée maximale est de 35 heures hebdomadaires auxquelles vous pouvez ajouter jusqu’à 220 heures supplémentaires par an (à répartir sur 52 semaines). Elles feront l’objet d’une majoration de salaire de 25% à partir de la 36 ème heure jusqu’à 43 heures, puis 50% à partir de la 44 ème heure jusqu’à la 48 ème heure). Il faudra veiller à ne pas dépasser 44 heures supplémentaires sur une période de 12 semaines consécutives.

Suivant le contrat que vous ferez, vous pourrez bénéficier d’aide à l’embauche. Bien souvent, les aides sont dédiées pour insérer des personnes issues de bassins d’emploi difficile ou présentant des conditions d’employabilité soumises à une formation ou une adaptation du poste de travail. Les aides sont à demander avant l’embauche du collaborateur ou concomitamment. Certaines aides sont versées pour une durée de 2 années maximum sous réserve de maintenir le contrat et de faire un suivi trimestriellement en déclarant la présence du salarié, le nombre d’heures travaillées et le salaire payé. Le montant de ces aides peut être significatif.

4ème étape : Animer votre équipe pour la conserver



Vous avez passé du temps à trouver et embaucher vos salariés. Vous en passerez aussi à :

- les animer pour qu’ils restent motivés. L’animation est individuelle et au niveau de l’équipe,
- les former pour qu’ils adoptent vos méthodes de travail (quantités à mettre dans la préparation, hygiène, norme de sécurité…)
- les responsabiliser pour qu’ils appliquent de façon autonome vos directives

Faire grandir votre équipe nécessite d’avoir votre style managérial. Vous seul pouvez savoir ce qui vous convient le mieux. Vous encadrerez en faisant des erreurs. Vous apprendrez à définir ce qui fonctionne. Vous serez soit trop cool, soit trop directif avec votre équipe. Vous pourrez lire plusieurs théories sur le sujet. Nous vous encourageons à adopter celle qui vous convient le mieux tant dans l’état d’esprit et dans la pratique. Testez et apprenez des situations que vous rencontrez. Manager des équipes dans la restauration rapide n’est pas simple. Le niveau de formation du personnel, le niveau des rémunérations, les faibles prix de vente expliquent cette difficulté. Votre rôle sera d’amener votre équipe à aller plus loin malgré les points faibles cités.

5ème étape : La paye



Vos salariés attendront naturellement leur salaire en fin de mois. Les éléments variables de payes comme les heures de travail, les heures complémentaires et supplémentaires sont à suivre scrupuleusement. Il y a plusieurs raisons dont la principale vient du droit du travail. Mais la plus importante sera la crédibilité envers votre salarié. Une erreur sur les heures payées, une prime de repas mal déterminée, et vous serez considéré comme l’employeur qui a tenté de diminuer leur rémunération. Il en est de même avec l’établissement du bulletin de paye. La technique d’élaboration doit être irréprochable. La remise du bulletin de paye et le règlement doivent être faits dans les temps. Vos salariés le vivront comme un signe de respect envers leur travail.

Le décompte des jours d’absences ou les congés payés doivent aussi être mis sur les bulletins de paye. Un compteur indique les jours de congés payés acquis et les jours déjà pris. Une procédure sur chacun des actes de la vie du contrat est à mettre en place et à suivre. Un formulaire de demande de congés payés signé par le salarié et l’employeur évitera toute contestation.
En maitrisant ces 5 étapes présentées, vous mettez de votre côté toutes les chances de réussite pour votre restaurant. La qualité de vos produits, les décors proposés, votre qualité de service comme l’accueil augmenteront la probabilité de développement de votre affaire.


Souvent ces phases font appellent à des connaissances que vous ne possédez pas. Nous vous conseillons dans votre intérêt de vous faire accompagner. Chez Novalliance expertise comptable, notre service social connaît parfaitement les particularités de la convention collective de la restauration rapide. Les principales enseignent du secteur nous font confiance et s’appuient sur notre expertise pour sécuriser la partie sociale de leur activité. Nos tableaux de bord dédiés au reporting des données sociales de l’entreprise conduisent à piloter les coûts du personnel. Vous êtes ainsi en mesure de gérer avec une sécurité tant sur la qualité des déclarations sociales que sur le suivi de la performance sociale de votre entreprise.