Pourquoi dématérialiser vos pièces comptables?
24/04/2019
Le crédit de TVA : comment ça marche?
20/05/2019
Show all

Comment maîtriser le développement de son entreprise?

Dès lors que l’entreprise va bien et que son activité croit régulièrement, on pourrait se dire que c’est gagné, qu’on a trouvé le bon modèle et que donc, on n’a qu’à continuer comme on a commencé, puisque cela fonctionne plutôt bien.

Le développement d’une entreprise, cela se maitrise. Une entreprise qui commence à avoir une taille significative ne se gère pas comme une petite entreprise. L’organisation doit être contrôlée, au risque de ne plus arriver à la gérer. L’effectif et le nombre de clients et de fournisseurs augmentant, les dirigeants n’ont plus de regard sur tout ce qui se passe dans leur entreprise. Chacun gère selon son propre bon sens mais pas forcément dans le sens de l’entreprise.

Le développement d’une entreprise, ça se prépare



Prévoir, c’est pouvoir. La gestion prévisionnelle va permettre de déterminer, en fonction de la stratégie de développement élaborée, les moyens à mettre en place et de les planifier dans le temps.

L’augmentation de l’activité demande des ressources supplémentaires en moyens financiers, matériels et humains. Lorsque les ventes augmentent, si l’entreprise consent des délais de paiement à ses clients, son besoin en fonds de roulement va augmenter et il sera nécessaire de le financer. Vendre plus, c’est aussi avoir plus de stocks, donc acheter plus d’avance. Il faut financer le stock et avoir l’espace physique pour l’entreposer. Et puis, pour gérer cet accroissement d’activité, il sera nécessaire de recruter, sans quoi des retards de livraison pourraient apparaître avec le mécontentement des clients.

La structuration



Dès lors qu’une entreprise grandit, sa valeur augmente et il est important de choisir le montage juridique qui va permettre de sauvegarder au mieux ce patrimoine et de lui permettre de croitre.

Afin de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, les activités peuvent, par exemple, être scindées dans des sociétés différentes. Ainsi si une activité est défaillante, elle n’entraînera pas les autres dans son déficit. Il est possible également de créer des structures par zone géographique pour limiter les risques mais aussi pour s’associer avec de nouvelles personnes localement.

Il y a également des contraintes fiscales et patrimoniales qui nécessiteront de s’interroger sur la structure du groupe au fur et à mesure de son développement.

L’organisation



Quand l’entreprise grandit, le chef d’entreprise ne peut plus tout faire lui-même. Il est alors important de définir une organisation qui permette de déléguer une partie du travail tout en gardant le contrôle. Le choix des personnes, leur champ d’action et la mise en place de procédures pour réaliser les tâches déléguées sont à étudier avec beaucoup d’attention afin de conserver un niveau de qualité constant.

Les outils



La gestion prévisionnelle consiste en premier lieu à élaborer un plan stratégique qui va présenter les grandes options de développement de l’entreprise (voir notre article Pourquoi et comment mettre en place une stratégie d’entreprise ?).

Les objectifs stratégiques étant définis, le plan opérationnel permettra de programmer les moyens nécessaires pour les atteindre.

Enfin, les objectifs et les moyens vont être valorisés pour établir des budgets. Un contrôle budgétaire devra alors être mis en place afin de s’assurer que les réalisations suivent les prévisions (voir notre article Pourquoi le tableau de bord est indispensable ?).


NOVALLIANCE EXPERTISE COMPTABLE vous accompagne pour maximiser vos chances de réussite dans vos projets d’entreprise et répond à vos questions. contact@novalliance.fr