Quel rôle a l’Expert-comptable?
14/02/2019
La location en meublé non professionnel (LMNP), 8 questions à se poser pour lancer son projet
21/03/2019
Show all

Comment gérer ses besoins de trésorerie?

Dans un monde où tout bouge très vite, rares sont les entreprises qui ne voient pas leur activité fluctuée. Les entreprises doivent être en mesure de disposer d’une certaine autonomie financière pour affronter des périodes de récession et ne pas dépendre systématiquement des capitaux extérieurs de plus en plus difficiles à obtenir. Pour cela, elles doivent avant tout savoir anticiper leurs besoins en trésorerie, savoir comment les financer et à quels moments demander des financements.
La réponse à ces questions nécessite de connaître ses besoins actuels et à venir et d’avoir une vision à moyen terme de son affaire.

QUELS SONT LES BESOINS DE FINANCEMENT D’UNE ENTREPRISE ?

A LA CREATION



Avant de créer son entreprise, tout créateur, que le projet soit de taille importante ou pas, doit être en mesure de déterminer les besoins matériels, humains et de trésorerie nécessaires à la mise en route de son activité. Les besoins matériels sont constitués de tous les biens durables utiles à la mise en oeuvre de l’activité (machines outils, matériels informatiques …). Les moyens humains sont constitués des coûts du personnel y compris la rémunération du chef d’entreprise qui doit subvenir à ses besoins personnels pendant toute la phase de création même lorsque l’entreprise ne dégage pas encore de résultat. Ce dernier élément si évident, est souvent négligé. Le besoin en fonds de roulement est également un élément souvent oublié. Ce besoin représente la trésorerie nécessaire entre le moment où les clients vont payer le produit ou la prestation vendu et le moment où l’exploitant doit régler ces fournisseurs. Ce besoin varie considérablement d’une entreprise à l’autre.
Par exemple, un commerçant achète des marchandises pour 10 000€ qu’il va stocker 15 jours avant de vendre. Ses fournisseurs lui octroient un délai de paiement de 30 jours et il consent un crédit de 45 jours à ses clients. S’il a acheté les marchandises le 1er janvier, il devra les régler le 31 janvier. La vente intervenant le 15 janvier, il encaissera le produit de sa vente le 28 février. Du 31 janvier au 28 février, il devra donc faire une avance de 10 000€.
Le financement de ces différents éléments doit être prévu avant même que l’entreprise soit créée et la totalité des besoins doit être couverte par un financement. Si cette condition n’est pas remplie, le projet échouera inévitablement. Le Business Plan validera cette situation par le tableau de trésorerie prévisionnelle.

DURANT LA VIE DE L’ENTREPRISE




Tout au long de la vie de l’entreprise, le dirigeant est confronté aux échéances financières et doit être en mesure de les honorer auquel cas ses fournisseurs ne lui feront plus confiance. La mise en place d’un tableau de trésorerie s’impose. Ce tableau comportant l’ensemble des dettes et des créances de l’entreprise, fera apparaitre par période les besoins en trésorerie et les ressources associées. Il doit être rempli au préalable par des éléments prévisionnels pour anticiper les besoins en trésorerie puis au fur et à mesure, il doit être corrigé par les éléments réels passés. Les éléments prévisionnels seront alors réajustés en fonction des éléments connus.
L’augmentation de l’activité de l’entreprise est en principe une bonne nouvelle pour l’exploitant, mais celui-ci ignore parfois que cette situation peut être une cause d’échec. En effet, l’augmentation du chiffre d’affaires entraîne une hausse de l’en-cours des créances clients, pour les entreprises dont les clients ne règlent pas au comptant, entrainant par la même une augmentation du besoin en fonds de roulement. Le financement de ce besoin doit être prévu sinon l’entreprise risque de se trouver dans une mauvaise situation financière. Une société peut être rentable mais insolvable.

QUELS SONT LES MOYENS DE FINANCEMENT DONT DISPOSE L’ENTREPRISE



Les sociétés disposent de deux principaux types de financement : les fonds propres et l’endettement. Les fonds propres sont constitués par les capitaux apportés par le chef d’entreprise et ses associés, qui peuvent être des membres de la famille, des amis ou des investisseurs qui veulent prendre part au projet en y apportant des fonds.
La constitution des fonds propres dépend bien sûr de la capacité du chef d’entreprise à apporter des fonds, mais également de la confiance que peut inspirer son projet à son entourage et à des capital-investisseurs externes.
L’endettement est constitué par les fonds prêtés par des établissements bancaires le plus généralement. Ces prêts sont à plus ou moins long terme (1 à 7 ans). Il n’est pas facile d’obtenir ces financements qui exigent de nombreuses conditions. Des cautions personnelles sont très souvent demandées et des fonds propres sont nécessaires pour compléter le financement des besoins.
Le plan de financement est l’outil qui permet de définir pour chaque besoin, le type de financement nécessaire : ressources durables ou non. Généralement, il est demandé que les fonds propres représentent au moins 1/3 du financement des besoins. Lors de la phase de création, seuls les investissements font l’objet de financement. Lorsque l’entreprise est en mesure de démontrer que l’activité fonctionne, alors elle peut obtenir des financements complémentaires pour couvrir par exemple l’augmentation du besoin en fonds de roulement liée à l’accroissement de l’activité ou des investissements supplémentaires nécessaires au développement de l’entreprise. Il est toujours plus facile d’obtenir des crédits lorsque l’on est en position de force plutôt que l’inverse. Aussi, il peut être conseillé de demander des financements même lorsque l’on dispose de trésorerie par ailleurs. Ainsi, l’entreprise sera à même de faire face à certaines périodes délicates ou d’amorcer une phase de développement sans dépendre de l’autorisation d’acteurs externes. Il est également nécessaire de faire appel au crédit même lorsque la société possède de nombreux biens. En effet, celle-ci peut être solvable sans avoir de liquidité suffisante.
Par exemple, une société voit son activité augmenter ce qui a généré une augmentation du besoin en fonds de roulement de 100 000€ qu’elle ne peut honorer alors même qu’elle possède un immeuble. Un financement à court terme est nécessaire pour remédier à cette situation.


L’endettement est nécessaire aux entreprises mais il doit être maîtrisé. Les règles des financements ont changé et il devient difficile d’obtenir de nouveaux crédits par les établissements bancaires ou de conserver le niveau des découverts accordés auparavant. Egalement, les entreprises sont soumises aux aléas des marchés en constantes mutations. Ce sont les entreprises les plus autonomes financièrement qui s’en sortiront. Nous vous rappelons qu’il est possible de saisir le médiateur du crédit si vous ne parvenez pas à obtenir de solutions de financement auprès de vos partenaires bancaires : www.mediateur du credit.fr .

NOVALLIANCE EXPERTISE COMPTABLE peut vous aider à faire vos prévisions de trésorerie, à calculer avec vous votre Besoin en Fonds de Roulement, à vous assister dans le montage de votre dossier de financement et répond à vos questions. contact@novalliance.fr